Les bloggers de François

Politique, échanges, amitié
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexionLe site officiel

Partagez | 
 

 Afrique - suite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Pierre_78
Bayrouiste
Bayrouiste
avatar

Masculin Nombre de messages : 6050
Age : 57
Localisation : Yvelines (mantois)
Date d'inscription : 24/04/2007

MessageSujet: Afrique - suite   Mar 4 Sep 2007 - 19:24

Encore une fois, pardon si cette info est déjà sur le forum !

Sarkozy et son "homme africain" irritent sur le continent noir
[2007-09-04 17:19]

par Diadie Ba
DAKAR, Sept (Reuters) - "Une faute politique". Ainsi des intellectuels et hommes politiques africains jugent-ils la théorie de Nicolas Sarkozy sur "l'homme africain", que le président français a jugé étranger à "l'idée de progrès" lors d'un discours fin juillet à Dakar qui continue de susciter la polémique sur le continent noir.
"Se peut-il qu'il n'ait pas compris à quel point nous nous sommes sentis insultés?", lance l'écrivain sénégalais Boubacar Boris Diop, figure de l'Afrique francophone contemporaine.
"D'un point de vue rigoureusement politique, son discours est une faute. Il ne tardera pas à s'en rendre compte: les Africains et les nègres de la diaspora ne le lui pardonneront jamais", souligne-t-il.
Le 26 juillet, lors d'un discours à l'université sénégalaise de cheikh Anta Diop, à l'occasion de sa première visite présidentielle en Afrique sub-saharienne, Nicolas Sarkozy avait quelque peu ému l'auditoire en suggérant que l'Afrique n'était pas entrée "dans l'Histoire".
"Le drame de l'Afrique, c'est que l'homme africain n'est pas assez entré dans l'Histoire", avait-il dit.
"Le paysan africain, qui depuis des millénaires, vit avec les saisons, dont l'idéal de vie est d'être en harmonie avec la nature, ne connaît que l'éternel recommencement du temps rythmé par la répétition sans fin des mêmes gestes et des mêmes paroles", avait-il poursuivi.
"Dans cet imaginaire où tout recommence toujours, il n'y a de place ni pour l'aventure humaine, ni pour l'idée de progrès", avait-il affirmé.
"PARFUMS DE RACISME"
L'ancien Premier ministre Dominique de Villepin, engagé dans un combat critique contre le nouvel exécutif français, s'est dit "blessé" lundi par les propos de Nicolas Sarkozy.
"Veillons à ne pas adresser des contre-signaux à partir d'interprétations qui sont éminemment discutables", a déclaré l'ancien chef de la diplomatie française sur Europe 1.
Dès le lendemain du discours de Dakar, le journal sénégalais Sud Quotidien avait dénoncé "une insulte", faisant écho aux réprobations de nombreux étudiants venus écouter le chef de l'Etat français.
L'ancien président malien Alpha Oumar Konaré, aujourd'hui président de la Commission de l'Union africaine, avait déploré des "propos d'un passé révolu". Et de nombreux responsables de regretter des stéréotypes colonialistes.
Pour Babacar Justin Ndiaye, analyste politique exerçant à Dakar, le discours de Dakar n'est pas à même d'affecter les relations diplomatiques entre la France et les Etats africains, mais risque de ternir l'image de Nicolas Sarkozy.
"Un discours avec des parfums de racisme fait forcément baisser sa cote auprès de l'opinion africaine", estime-t-il, citant également sa politique répressive en matière d'immigration clandestine.
"Par on ne sait quel pouvoir, il s'autorise à parler de l'Afrique et des Africains à la manière du maître qui a pris la mauvaise habitude de maltraiter son esclave," écrit le Camerounais Achille Mbembé, professeur à l'université sud-africaine Witwatersrand, dans une lettre ouverte au président français.
Dans ce concert de critiques, seul le président sud-africain Thabo Mbeki a adopté un ton conciliant, remerciant dans une lettre Nicolas Sarkozy pour son "courage" et sa "franchise", ainsi que son appel à une "Renaissance africaine".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Afrique - suite   Mar 4 Sep 2007 - 19:35

Nicolas Sarkozy est le gentil blanc qui vient sauver tout ces pauvres nègres en leur apportant la civilisation.

Je comprend vraiment pas pourquoi ils ne sont pas contents!

Quand le président va il faire la guerre aux méchants sarrasins?
Revenir en haut Aller en bas
jlmv
Bayrouiste
Bayrouiste
avatar

Masculin Nombre de messages : 7356
Age : 61
Localisation : Saturne
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Afrique - suite   Mar 4 Sep 2007 - 19:38

vincent15 a écrit:


Quand le président va il faire la guerre aux méchants sarrasins?

Qu'est-ce que tu crois qu'il rêvait de faire, quand Bush parlait de "croisade", à l'époque de l'Irak, et qu'il trépignait de le suivre ? Exactement ça...

_________________
« Tu peux serrer une abeille dans ton poing jusqu'à ce qu'elle étouffe. Elle ne mourra pas sans t'avoir piqué. C'est peu de chose, sans doute, mais si elle ne le faisait pas il y a longtemps qu'il n'y aurait plus d'abeilles ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paulo
Bayrouiste
Bayrouiste
avatar

Masculin Nombre de messages : 4927
Age : 66
Localisation : Allenjoie Doubs
Date d'inscription : 26/04/2007

MessageSujet: Re: Afrique - suite   Mar 4 Sep 2007 - 20:00

Avec FC nous connaissons bien le Sénégal puisque cela fait bientôt dix ans que nous y développons un projet rural. Je peux vous dire que son intervention a fait des dégâts dans le peuple ...cela dit j'étais au Sénégal en 2000 lors des élections et je peux vous dire que Wade ( le président actuel) ne m'a jamais inspiré confiance !! ses visites fréquentes en France ou en Suisse me laissent perplexe ....( pour ne pas dire plus ).
C'est une maffia internationale qui se met en place entre les dirigeants de ce pays , les USA, et maintenant la France....d'ailleurs 17 communes rurales des environs de Thiès au Sénégal ont alerté sur une possible famine dans ce secteur , cela faisait 10 ans qu'on n'avait plus entendu cela !! Bush, Wade, Sarkosy sont des gens qui laisseront leur pays exsangue .... si on y ajoute le dumping chinois , j'ai peur pour l'Afrique .... Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miha
Bayrouiste
Bayrouiste
avatar

Nombre de messages : 2104
Localisation : Metz
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Afrique - suite   Mar 4 Sep 2007 - 21:00

l'Afrique, berceau de l'humanité... un continent sacrifié...
ça me rend malade.. et que faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chimel
Bayrouiste
Bayrouiste
avatar

Nombre de messages : 7122
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/04/2007

MessageSujet: Re: Afrique - suite   Mar 4 Sep 2007 - 21:20

Ce discours du 26 juillet, cet article, ce sont vraiment des signes qui permettent de cerner la vraie vision idéologique de Sarkozy, bien plus que des détails anecdotiques sur lesquels on s'arrête parfois: une confiance naïve dans ce progrès économique et scientifique dont nous serions les héros, un profond mépris pour les civilisations qui fonctionnent selon d'autres valeurs et avec une sagesse ancestrale dont nous ferions bien de nous inspirer, une ignorance consternante de tout ce qui sort de son petit univers occidental axé sur le fric, le paraître et le pouvoir...

Ça me révulse.

_________________
Je suis un Peau Rouge qui refuse de marcher en file indienne (Achille Chavée).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demain
Bayrouiste
Bayrouiste
avatar

Nombre de messages : 20914
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 24/04/2007

MessageSujet: Re: Afrique - suite   Mar 4 Sep 2007 - 21:38

D'accord avec mon Chimel qui a exprimé ce que je ressens.

Mais ça :
"les Africains et les nègres de la diaspora ne le lui pardonneront jamais (Boubacar Boris Diop), c'est aussi une affirmation stupide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Afrique - suite   Mar 4 Sep 2007 - 21:39

paulo a écrit:
Avec FC nous connaissons bien le Sénégal puisque cela fait bientôt dix ans que nous y développons un projet rural.

Ca m'interresse cette histoire. C'est quoi exactement? Si cela ne te dérange pas.
Revenir en haut Aller en bas
paulo
Bayrouiste
Bayrouiste
avatar

Masculin Nombre de messages : 4927
Age : 66
Localisation : Allenjoie Doubs
Date d'inscription : 26/04/2007

MessageSujet: Re: Afrique - suite   Mar 4 Sep 2007 - 21:44

vincent15 a écrit:
paulo a écrit:
Avec FC nous connaissons bien le Sénégal puisque cela fait bientôt dix ans que nous y développons un projet rural.

Ca m'interresse cette histoire. C'est quoi exactement? Si cela ne te dérange pas.

Ben Vincent excuse moi si je ne développe pas ce soir,mais n'hésite pas à me le rappeler dans les jours qui viennent et je te dirai ce qu'il en est ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chimel
Bayrouiste
Bayrouiste
avatar

Nombre de messages : 7122
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/04/2007

MessageSujet: Re: Afrique - suite   Mar 4 Sep 2007 - 22:19

Demain a écrit:
Mais ça :
"les Africains et les nègres de la diaspora ne le lui pardonneront jamais (Boubacar Boris Diop), c'est aussi une affirmation stupide.
Oui, c'est vrai, tu as raison de le pointer.

_________________
Je suis un Peau Rouge qui refuse de marcher en file indienne (Achille Chavée).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre_78
Bayrouiste
Bayrouiste
avatar

Masculin Nombre de messages : 6050
Age : 57
Localisation : Yvelines (mantois)
Date d'inscription : 24/04/2007

MessageSujet: Re: Afrique - suite   Mar 4 Sep 2007 - 22:20

Rien à ajouter à ce que dit Chimel. C'est affligeant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
margue
Bienvenu
Bienvenu
avatar

Nombre de messages : 53
Localisation : 92
Date d'inscription : 06/05/2007

MessageSujet: Re: Afrique - suite   Mar 4 Sep 2007 - 22:45

Pour faire suite à la discusion sur l'Afrique D. MERMET a choisi le discours de NS en Afrique pour son émission d'aujourd'hui. A écouter sur là-bas.org.
Argumentée par les excellents Solo Soro et Vladimir Cag.... (j'ai peur d'écrire son nom dans le désordre).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ana_Sailland
Future star
Future star
avatar

Féminin Nombre de messages : 297
Age : 70
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: Afrique - suite   Mer 5 Sep 2007 - 0:35

Il y a un truc qui m'inquiète chez nous : Dès le premier discours les Africains comprennent à qui ils ont affaire , et nous Français , après plusieurs années on lui donne le pouvoir . Serions nous le tiers monde de l'intuition ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jlmv
Bayrouiste
Bayrouiste
avatar

Masculin Nombre de messages : 7356
Age : 61
Localisation : Saturne
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Afrique - suite   Mer 5 Sep 2007 - 0:38

Ana_Sailland a écrit:
Il y a un truc qui m'inquiète chez nous : Dès le premier discours les Africains comprennent à qui ils ont affaire , et nous Français , après plusieurs années on lui donne le pouvoir . Serions nous le tiers monde de l'intuition ?

Ah ça ! Tu peux le dire ! C'est même plus manquer d'intuition, c'est être carrément sourd et aveugle... ou con... Very Happy

_________________
« Tu peux serrer une abeille dans ton poing jusqu'à ce qu'elle étouffe. Elle ne mourra pas sans t'avoir piqué. C'est peu de chose, sans doute, mais si elle ne le faisait pas il y a longtemps qu'il n'y aurait plus d'abeilles ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ana_Sailland
Future star
Future star
avatar

Féminin Nombre de messages : 297
Age : 70
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: Afrique - suite   Mer 5 Sep 2007 - 1:05

affraid j'ai parfois de la peine à trouver les mots justes :lol:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albigeois
Bayrouiste
Bayrouiste
avatar

Nombre de messages : 2506
Date d'inscription : 13/05/2007

MessageSujet: Re: Afrique - suite   Mer 5 Sep 2007 - 1:07

Euuuh, je n'ai pas voté pour lui et pourtant je suis français... remarquez je n'ai pas voté pour la dame non plus Evil or Very Mad

_________________
La pierre n’a point d’espoir d’être autre chose qu’une pierre. Mais, de collaborer, elle s’assemble et devient temple - Antoine de Saint-Exupéry -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bayrou-pour-nous.blogspot.com
Pierre_78
Bayrouiste
Bayrouiste
avatar

Masculin Nombre de messages : 6050
Age : 57
Localisation : Yvelines (mantois)
Date d'inscription : 24/04/2007

MessageSujet: Re: Afrique - suite   Mer 5 Sep 2007 - 1:10

Si j'osais seulement dire ce que je pense des français... C'est bien ça qui m'inquiète pour 2012.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demain
Bayrouiste
Bayrouiste
avatar

Nombre de messages : 20914
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 24/04/2007

MessageSujet: Re: Afrique - suite   Mer 5 Sep 2007 - 3:34

J'ai beaucoup hésité à poster sur ce fil. Mais bon, tout le monde dort, et je voudrais souligner plusieurs choses :

J'ai lu la totalité du discours de N. Sarkozy dont il est question ici (on en trouve des extraits importants ici par exemple ) :

http://www.aporismes.com/Sarkotron/?cat=12

Il y a bien des choses qui me heurtent dans ce discours, certes, et je ferais peut-être un autre post sur ces dernieres.

Mais la dépêche Reuter élaboré par le correspondant de Dakar, insiste sur seulement quelques phrases particulièrement mal venues comme cell-ci : Dans cet imaginaire où tout recommence toujours, il n’y a de place ni pour l’aventure humaine, ni pour l’idée de progrès. (…) qui se continue par : Le problème de l’Afrique, c’est qu’elle vit trop le présent dans la nostalgie du paradis perdu de l’enfance.
C'est à tout le moins … maladroit, je vais dire, pour le moment.

Mais il y a d'autres choses dans ce discours que je voudrais souligner parce qu'aucun d'entre nous ne l'a encore fait. Par exemple :

La colonisation n’est pas responsable de toutes les difficultés actuelles de l’Afrique. Elle n’est pas responsable des guerres sanglantes que se font les Africains entre eux. Elle n’est pas responsable des génocides. Elle n’est pas responsable des dictateurs. Elle n’est pas responsable du fanatisme. Elle n’est pas responsable de la corruption, de la prévarication. Elle n’est pas responsable des gaspillages et de la pollution. (…)

Or, ça, il était vraiment temps que ce fût dit. Et il serait souhaitable à mon avis que ce soit entendu.

Je ne connais pas l'Afrique (je suis seulement allée et pour un court séjour, en Sierra Leone), mais je connais relativement bien la Martinique (de façon plus générale les Antilles françaises).
De plus en plus, ici, sont relayés (comme en Afrique) dans les media, des leit-motiv hérités d'une historiographie marxisante (complètement délavée qui plus est, donc larmoyante aussi parfois). Ces leit-motiv, diffusés par certains intellectuels ou politiques locaux — qui s'en servent démagogiquement pour acquérir ou conserver le pouvoir en flattant les électeurs dans le sens du poil — reposent sur une totale instrumentalisation de l'histoire de la colonisation. Cette "neo-histoire" est simpliste, sans nuance, binaire … donc forcément fausse quand on étudie un peu la complexité du réel.
Ce discours là, mes amis, j'en ai soupé, car j'en soupe tous les jours. Ce qui ne veut pas dire, bien évidemment, qu'il est soutenu par tous ici. Mais depuis 10 ans, il est "à la mode" et il a pour conséquence de déresponsabiliser gravement les Martiniquais, en faisant croire que tout est de la faute de l"l'Etat français colonialiste". Et que tout ce qui va mal est la faute à l'histoire, à la colonisation.
Je ne dis pas que l'histoire n'est pas responsable de certaines des difficultés — et parfois des impasses — du présent. Mais je dis qu'elle est loin d'être responsable de tout.
Et je dis aussi que le présent construit l'avenir.

A considérer que si ça va mal, c'est toujours la faute de l'histoire, de "l'autre" ou "des autres", comment espérer conserver un minimum de prise sur sa vie, sur son avenir, sur son développement ? (Je parle ici aussi bien des individus que des sociétés, le mécanisme s'applique aux deux).
Comment conserver sa dignité si on n'est responsable en rien, ni de son histoire, ni de son destin ? Comment espérer évoluer ? Comment être libre ?

Il engendre aussi, ce discours, de l'amertume, de la colère, de la xénophobie envers les métropolitains. Je tiens à dire que moi-même n'ai jamais été victime d'un acte ni d'un propos raciste en Martinique. Mais à diffuser l'amertume, la colère, la xénophobie, que récolte-t-on à terme ? A votre avis ?
Aujourd'hui, certains intellectuels martiniquais peuvent écrire, impunément et dans un concert de louange de véritables horreurs que je vous invite à découvrir si vous avez le temps et le coeur bien accroché sur :

http://membres.multimania.fr/foceoc/

De ce type de littérature raciste, il ressort que l'Occident, massacreur impuni du monde entier, est en-deça de tout rachat, que les Occidentaux d'aujourd'hui sont coupables, comme le furent l'ensemble de leurs ancêtres, d'avoir colonisé, massacré, gazéifié et j'en passe.
Qu'ils n'ont donc que le droit de la fermer, et de ne jamais donner des leçons de "droits de l'homme" à qui que ce soit. Qu'ils ne doivent plus que se taire et plus bouger pour l'éternité.

C'est pour cela que quand Sarkozy dit : "Mais nul ne peut demander aux générations d’aujourd’hui d’expier ce crime perpétré par les générations passées. Nul ne peut demander aux fils de se repentir des fautes de leurs pères. Jeunes d’Afrique, je ne suis pas venu vous parler de repentance. (…)" eh bien vous voyez, moi, je l'écoute parce qu'il a raison.

Certes, ce n'est pas un discours à la mode. Certes, c'est souvent un discours extrêmement maladroit (le ton, notamment, m'insupporteau plus haut point, certaines idées aussi), mais c'est un discours nécessaire.
La repentance, le fardeau de l'homme blanc … ça suffit et si vous voulez mon avis, c'est une forme de racisme à l'envers. Ca déresponsabilise l'Afrique et ça aide les dictateurs à dictater. Un tel discours leur permet de continuer à faire croire à leurs peuples que si la situation est catastrophique, c'est la faute à la colonisation et pas le moins du monde aux mafias (souvent politiques) locales.

Continuer à faire des bons sentiments … ça ne nous mènera pas bien loin. Pleurer sur le méchant Sarko raciste et les pauvres Africains méprisés non plus. Pardonnez-moi si je le dis comme je le pense, mais voilà, je ne sais pas du tout faire autrement. Very Happy Si on veut que l'Afrique ait une chance d'avenir, il faut que les "Africains" acceptent de prendre leur part de responsabilité dans l'état de leur continent ou de leurs pays.

Enfin, je termine par un autre extrait du discours, qui permettra à certains (dont je fus) de nuancer leur approche incomplète sur le matérialisme du chef de l'Etat et son mépris des valeurs africaines :

"Je suis venu vous dire que vous n’avez pas à avoir honte des valeurs de la civilisation africaine, qu’elles ne vous tirent pas vers le bas mais vers le haut, qu’elles sont un antidote au matérialisme et à l’individualisme qui asservissent l’homme moderne, qu’elles sont le plus précieux des héritages face à la déshumanisation et à l’aplatissement du monde. (…)"

je ne vous dis pas qu'il le pense, hein ? Wink Je vous dis simplement … qu'il l'a dit.

Pardon d'avoir été si longue.

Ah oui, une dernière chose. Je voudrais dire que j'aime la Martinique, que j'aime le peuple de martinique, si complexe que je commence juste à comprendre que je ne le comprends pas encore, et que je veux vivre ici et servir cette île de mon mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre_78
Bayrouiste
Bayrouiste
avatar

Masculin Nombre de messages : 6050
Age : 57
Localisation : Yvelines (mantois)
Date d'inscription : 24/04/2007

MessageSujet: Re: Afrique - suite   Mer 5 Sep 2007 - 8:48

Remarquable, ton intervention.
Et pourtant, d'autres arguments sont vrais par ailleurs.
En réalité, tu pointes du doigt l'essentiel, à savoir une faiblesse humaine bien connue, le refus de voir les responsabilités, l'esprit de la plainte - tout cela transcende le sujet, évidemment.

La colonisation a inoculé quelque chose, c'est à ranger dans l'appareil conceptuel qui étudie les mythes des origines, disons, mais en transposant sur des plans divers : psychologie, sociologie, économie, ethnologie bien entendu.

Merci à toi pour les immenses compétences qui sont les tiennes et le temps que tu consacres à nous éclairer de ton regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chimel
Bayrouiste
Bayrouiste
avatar

Nombre de messages : 7122
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/04/2007

MessageSujet: Re: Afrique - suite   Mer 5 Sep 2007 - 12:18

Demain, je rejoins Pierre dans ses louanges et ses remerciements, j'apprécie aussi que tu aies pris la peine de lire l'ensemble du discours et d'en citer d'autres extraits significatifs, ce que nous avions négligé de faire, paresseux ou gens trop pressés que nous sommes.

Sur le fond: il est certain qu'on ne peut pas indéfiniment mettre tous les problèmes de l'Afrique sur le compte de l'héritage colonial. Sauf tout de même pour un aspect très concret: le pillage des ressources. Les immenses richesses naturelles et minières (en tant que Belge, je connais bien le cas du Congo) dont ils ont été spoliés, et qui ont alimenté en partie notre développement tout au long du 20e siècle, sont perdues à jamais, et il y a là une dette dont nous devrions un jour nous acquitter, fût-ce symboliquement - par exemple en effaçant complètement les prétendues "dettes" qu'ils ont vis-à-vis de nous.

Il ne s'agit donc pas de cette repentance un peu facile et hypocrite que Sarkozy critique à bon droit ("pardon, chers amis, pour tous les affreux crimes que nous avons commis"), il s'agit d'actes concrets: oui, nous vous avons volé d'autant et voici notre contribution pour vous dédommager.

Or, au lieu de cela, le pillage se poursuit en maints endroits sous la forme déguisée d'un néo-colonialisme agressif et purement mercantile, qui n'a même plus les "bons côtés" de la colonisation (santé, enseignement, transports, administration...).

J'ajoute en disant que le cas de la Martinique et des Dom-Tom me semble tout à fait différent, pour autant que je le connaisse: là, la France a largement payé sa dette, et continue à le faire (même si elle en tire aussi des avantages), en soutenant à bout de bras ces territoires. Le discours larmoyant et/ou haineux auquel Demain fait allusion est donc tout à fait scandaleux à mon avis.

_________________
Je suis un Peau Rouge qui refuse de marcher en file indienne (Achille Chavée).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demain
Bayrouiste
Bayrouiste
avatar

Nombre de messages : 20914
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 24/04/2007

MessageSujet: Re: Afrique - suite   Mer 5 Sep 2007 - 13:22

Oui, Pierre-Lapin, oui Chimel vous avez raison de souligner sur deux plans différents la responsabilité de la colonisation.
Pierre que la colonisation a inoculé un "venin" qui aujourd'hui encore empêche beaucoup de ceux qui l'ont subie de chercher, en deça ou au-delà du traumatisme, à accepter leurs propres responsabilités dans ce qu'ils deviennent. Michel, que le pillage des ressources a encore aujourd'hui des conséquences dans les problèmes de l'Afrique.

Je suis parfaitement d'accord avec vous : psychologiquement — et selon moi c'est dans ce domaine qu'en Afrique et en Martinique les dégâts sont les plus lourds de sens — ethniquement, économiquement, la colonisation a des conséquences extrêmement lourdes.

Bon, mais voilà. C'est fait = c'est fait. Et si on passait à autre chose, à présent ?

Que l'Occident renonce à la dette africaine, oui, bien évidemment. Mais par pitié que l'Afrique, a fortiori les politiques et intellectuels martiniquais, renoncent une bonne fois pour toute à tenir l'Occident pour l'unique responsable des problèmes d'aujourd'hui. Faute de quoi, aucune évolution ne sera possible, ne sera permise.

Et que chez nous, les bon apôtres et leurs bons sentiments prennent conscience qu'il devient extrêmement néfaste que l'Occident continue à se frapper indéfiniment la poitrine au nom de fautes qu'il a commises autrefois. Cela ne sert plus à rien sauf à entretenir en Afrique — et en Martinique pour ce que j'en vois — une dé-responsabilisation des peuples et de leurs dirigeants, une sorte de maintien en enfance (tiens ? l'histoire bégayerait-elle) de ces populations, rendues, par les discours ambiants, définitivement incapables d'être responsables de rien. Et surtout pas d'eux-mêmes.

Des actions, au contraire, oui et mille fois oui. Mais elles ne pourront être efficaces que dans un climat de confiance mutuelle.

Enfin, bien sûr que le cas de la martinique est très différent. Mais ici, on parle très souvent à la TV et tous les jours sur certaine radio locale (d'une ébouriffante xénophobie), du "néo-colonialisme" français. On parle même, en interprétant Césaire qui lui est un grand homme et un immense poète qui atteint l'universel, de "génocide par substitution" lorsque des Français de France s'installent et travaillent et fondent une famille aux Antilles.

Le discours des bon apôtres occidentaux, prompts à se frapper la poitrine en criant "hélas", entretient en bonne partie cet état de fait, relayé qu'il est par des intellectuels et des politiques qui démagogisent à partir de ces propos, que je pense totalement irresponsables, dans des buts "purement" électoraux.

Il ne s'agit donc pas de nier la part de responsabilité du phénomène colonial. Au contraire, il s'agit simplement, après l'avoir déterminée et analysée — ce qui est fait en grande part à mon avis — de passer à autre chose.
Et de nous mettre au travail, dans un climat de confiance et non dans un climat d'amertume perpétuellement entretenu. A présent que des livres ont été écrits, que des leçons ont été tirées, il ne sert plus à rien, et c'est même néfaste, de ressasser ce passé dont nous ne pouvons ni les uns ni les autres changer une seule seconde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Afrique - suite   Mer 5 Sep 2007 - 13:56

Je suis d'accord il faut passer à autre chose le problème c'est que l'autre chose c'est ce qui se passe aujourd'hui en Afrique.

Pour les antilles j'avais entendu dire qu'il se passait des choses comme ça alors que bizarrement, à la réunion, la plupart des gens sont fier d'être français et ne sont pas "anti-hexagone".

Peut être est ce dû aux nombreuses communautés vivant à la réunion.
Revenir en haut Aller en bas
paulo
Bayrouiste
Bayrouiste
avatar

Masculin Nombre de messages : 4927
Age : 66
Localisation : Allenjoie Doubs
Date d'inscription : 26/04/2007

MessageSujet: Re: Afrique - suite   Mer 5 Sep 2007 - 13:58

Je modèrerai un peu les propos de Demain , sur cette phrase
" La colonisation n’est pas responsable de
toutes les difficultés actuelles de l’Afrique. Elle n’est pas
responsable des guerres sanglantes que se font les Africains entre eux.
Elle n’est pas responsable des génocides. Elle n’est pas responsable
des dictateurs.
Elle n’est pas responsable du fanatisme. Elle n’est pas
responsable de la corruption, de la prévarication. Elle n’est pas
responsable des gaspillages et de la pollution.
(…)"

Bon nous ne sommes pas responsables des dictateurs soit !! mais alors pourquoi sitôt aprés se rendre au Gabon où il est reconnu qu'Omar Bongo est un dictateur patenté ? parce qu'il est plus petit que lui ??? Very Happy ou tout simplement parce que NS lit des discours tous ficelés et qu'il n'en croit pas le moindre mot ( ou n'en mesure pas la portée?) ...comme le reste d'ailleurs.... Question Question Question Question , la pollution c'est qui qui envoie les voitures pourries en Afrique ? ceux qui n'en ont pas ? ridicule et méprisant !! gaspillages ? en France on ne gaspille pas c'est bien connu !! LAMENTABLE tout simplement ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kumo2007
Bayrouiste
Bayrouiste
avatar

Féminin Nombre de messages : 1134
Localisation : Arcueil
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Afrique - suite   Mer 5 Sep 2007 - 14:16

Bon. Et si on arrêtait de voir l'Afrique comme une sorte de grand tout où les questions, les gens et les destins sont exactement les mêmes du Caire au Cap ? Dans le discours de Sarkozy — mais aussi un tout petit peu dans le nôtre, ce qui me pose problème, c'est cette généralisation, qui (à mon avis) brouille la compréhension.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dusterna.blogspot.com
Demain
Bayrouiste
Bayrouiste
avatar

Nombre de messages : 20914
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 24/04/2007

MessageSujet: Re: Afrique - suite   Mer 5 Sep 2007 - 14:20

kumo2007 a écrit:
Bon. Et si on arrêtait de voir l'Afrique comme une sorte de grand tout où les questions, les gens et les destins sont exactement les mêmes du Caire au Cap ? Dans le discours de Sarkozy — mais aussi un tout petit peu dans le nôtre, ce qui me pose problème, c'est cette généralisation, qui (à mon avis) brouille la compréhension.

En partie, oui. C'est pour celà que si j'écris (par commodité génératrice d'approximations) Afrique, je mets quelques guillements à "Africains".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Afrique - suite   

Revenir en haut Aller en bas
 
Afrique - suite
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Des idées pour l'Afrique
» Zone Afrique Equatoriale
» (AFRIQUE DU NORD)
» 3 avril : 12e Festival couleurs d'Afrique à St-Hilaire-de-la-Côte
» BCG, la suite ....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les bloggers de François :: Politique :: Politique étrangère-
Sauter vers: